Se désinfecter les mains pour éliminer toute trace de virus

Gel hydroalcoolique

Pendant chaque saison hivernale, la France recense, en moyenne, deux à trois millions de victimes des maladies infectieuses. Or, ces dernières proviennent surtout du fait que les gens ne se lavent pas les mains d’une manière régulière. En effet, selon le Baromètre de l’INPES, près de 40 % des gens ne lavent pas leurs mains avant d’aller manger et près de 66 % des individus ne nettoient pas leurs mains d’une manière systématique. Pourtant, se laver les mains est un geste très important pour se protéger contre les virus. Dans ce cadre, il existe des méthodes et des pratiques courantes pour désinfecter les mains

Utilisez du gel hydroalcoolique

L’usage des gels hydroalcooliques est la solution la plus adaptée lorsqu’il n’y a pas de solution biologique disponible comme l’eau et le savon. En effet, pour se laver les mains, le gel hydroalcoolique est 25 % à 50 % plus pratique que les autres solutions. De plus, selon un spécialiste de la santé publique au centre hospitalier universitaire de Bordeaux, les gels hydroalcooliques sont largement plus efficaces pour éliminer les virus qui se placent sur les mains.

Plus pratiquement, les gels hydroalcooliques n’éliminent pas seulement les virus, mais ils les détruisent même. D’où son efficacité pratique plus concrète que celle des autres solutions. Mais malgré cette efficacité, la performance de certains produits demeure plus faible par rapport à celle  des autres. À cet effet, il faut bien choisir un gel hydroalcoolique plus performant. Ainsi, pour trouver des produits de très haute qualité et largement plus convenables, il est recommandé d’accéder au site optimaplus.eu.

Se laver les mains avec de l’eau et du savon

Le lavage des mains avec de l’eau et du savon est la pratique la plus courante pour désinfecter les mains. Avec cette méthode, il est préférable de se frotter les mains et les doigts pendant au moins 30 à 60 secondes. Puis, il est nécessaire de les rincer avec de l’eau claire, et même avec de l’eau tiède si c’est possible.

En effet, l’eau permet au savon de bien adhérer. Quant au savon, c’est lui qui va tuer les virus. Pour cela, il existe deux principaux choix, à savoir les savons liquides et les savons solides. En pratique, les savons liquides sont plus hygiéniques par rapport aux savons solides en raison de leurs germes qui peuvent se proliférer. L’eau ne joue alors qu’un rôle d’intégrateur et de nettoyeur. Mais dans tous les cas, il faut toujours s’assurer que l’eau utilisée soit claire, douce et propre.

Il faut être très attentif aux ongles

Quelle que soit la méthode de lavage des mains adoptée, il faut toujours bien veiller à l’hygiène des ongles. Sachez que ces derniers sont les cibles privilégiées des virus en raison de leurs expositions aux diverses saletés. Voyez que, selon les statistiques, 25 % des impropriétés sur les mains peuvent se camoufler dans les ongles. Ainsi, le fait de ne pas faire attention à l’hygiène des ongles peut augmenter le risque de contamination de 10 % à 30 % plus élevé. De plus, toujours selon les données chiffrées, les ongles peuvent recevoir des centaines de corps parasitaires et d’éléments microbiens à chaque fois que les mains prennent quelques choses, surtout dans les lieux publics.

Aussi, face à toutes ces éventualités de risques sanitaires, il est recommandé de bien brosser et de bien frotter les ongles. Il est même conseillé de, si possible, laisser la main se tremper dans l’eau savonneuse pendant 40 à 60 secondes pour que le savon puisse bien s’intégrer dans les fonds des ongles. Ce qui évitera l’accumulation de résidus viraux et parasitaires au niveau des mains.

Comment trouver une pharmacie de garde dans le Val-D’Oise ?
Qu’est-ce que le service de médecine ?